Mon 48 heures à Los Angeles

[VpourVoyageuse] C’est avec grand bonheur que j’accueille aujourd’hui une deuxième collaboratrice à V pour Voyage! Miss48Heures a récemment visité Los Angeles en Californie le temps d’un week-end et elle nous raconte son séjour là-bas. Que vous soyez intéressés par l’art, la gastronomie, l’architecture, les plages ou les stars d’Hollywood, ce ne sont pas les options qui manquent dans cette ville! Alors, mettrez-vous cette destination sur votre liste?


Dans une quête de découvrir toutes les grandes villes américaines, mon conjoint et moi avions choisi d’aller à Los Angeles pour un weekend culturel et culinaire. À travers mes prochains blogs (si VpourVoyageuse le permet!), vous découvrirez que je suis amatrice d’architecture, d’art contemporain et de bonne bouffe! En voyageant, tout comme dans la vie quotidienne, j’aime explorer différents quartiers, pour y découvrir d’exceptionnels bâtiments, musées et restaurants. Nous n’étions à Los Angeles que pour trois jours, et puisque la dernière journée fût réservée pour visiter Universal Studio (grande fan d’Harry Potter, je n’allais pas manquer cette expérience!), nous avions réellement seulement deux jours pour explorer la ville. LA est une très grande ville et nous aurions pu passer des nombreuses journées à parcourir les différents quartiers: Tokyo Town, Koreatown, Thai Town, Filipino Town…  Les découvertes ne manquent pas et deux petits jours ne suffisent pas pour visiter cette vaste ville. C’est pourquoi je choisis de vous raconter “mon 48 heures” à LA, sans avoir la prétention de recommander les meilleures choses à y faire.

Dernier point important avant de commencer: Los Angeles est la deuxième ville la plus peuplée des États-Unis, après New York. Alors que New York est une ville plutôt dense, LA, elle, est très étendue. Et puisqu’il y a très peu de stations de métro, il y est difficile de se déplacer sans voiture. C’est donc pour cette raison que nous avons décidé d’en louer une. L’expérience californienne devenait totale en écoutant Californication à fond la caisse, cheveux au vent, en parcourant une gigantesque autoroute à seize voies! La voiture n’a jamais été un fardeau, au contraire, car tout le long du weekend nous avons toujours trouvé du stationnement gratuit sur la rue.

Samedi – Santa Monica et Oakwood

LA est parfaite pour admirer de nombreux bâtiments de type “mid-century modern” (1940-1960), car plusieurs maisons conçues par de célèbres architectes sont ouvertes aux visiteurs. Pour notre part, nous avons débuté le weekend, samedi matin, par la visite de la maison des Eames. Ray et Charles Eames étaient un couple de designers locaux, connus notamment pour leur design de nombreuses chaises. La visite est agréable car peu de visiteurs sont admis sur le site (et c’est pourquoi il est très important de réserver d’avance). La visite extérieure, que nous avons faite, est abordable, alors que la visite intérieure est très dispendieuse. Mais pas besoin de vider son portefeuille, on peut voir l’intérieur de la maison à travers les grandes fenêtres et les guides offrent même d’ouvrir les portes pour qu’on regarde à l’intérieur. Une autre intéressante visite de maison moderne (que nous n’avons pas faite) est celle du studio de Richard Neutra. Une prochaine fois!

LRG_DSC00066
Maison des Eames, à Santa Monica

Après la visite architecturale, nous nous sommes dirigés vers Venice Beach. L’endroit est parfait pour faire du people watching, en passant par le jeune et cool skatepark au ridicule Muscle Beach. Je conseille de faire un petit détour à travers les canaux de Venice, un petit quartier résidentiel construit autour de canaux que j’ai trouvé tout à fait charmant et romantique.

DSC00108
La plage à Venice Beach

Nous avons ensuite fait un plus grand détour pour aller au In-N-Out Burger, une chaîne de fastfood typiquement californienne. Y manger un burger m’a complètement transportée dans les années quarantaine, notamment grâce à la déco kitch du restaurant et du menu simple. Ici, vous trouverez que des burgers, cheeseburgers, frites et milkshakes! Si comme mon conjoint, vous vous sentez aventureux, vous pouvez demander la sauce secrète “Animal Style”, qui peut être ajoutée aux burgers ou aux frites.

IMG_20180528_130803
In-N-Out burgers, avec une des frites “Animal Style”

Pour passer l’après-midi, nous avons choisi d’aller à Oakwood, quartier “jeune et branché” pas très loin de Venice Beach. Sur Abbot Kinney Boulevard, nous avons déambulé dans les boutiques d’accessoires de maison, librairies et boutiques de vêtements. Nous y avons aussi repris des forces avec un excellent café à Intelligentsia. De retour en voiture, nous sommes partis à l’aventure en parcourant le Sunset Boulevard qui serpente à travers les montagnes. La route étant au sommet, les vues de parts et d’autres étaient magnifiques. C’est aussi un bon endroit pour voir des vedettes. Nous n’avons malheureusement pas aperçu de stars, mais nous avons pu voir le Hollywood Sign et même un petit cerf!

Ce soir-là, nous avons choisi de manger des fruits de mer et poissons au restaurant Cassia. Les portions étaient absolument gigantesques et nous n’avons pas réussi à tout engloutir (tsé, quand tu peux même pas finir une salade tellement elle est grosse!) Peut-être avons-nous mal choisi nos plats, mais j’ai trouvé que le menu était trop diversifié et personnellement, je n’ai pas particulièrement eu de coup de cœur.

Dimanche – Downtown, Arts District et Echo Park

La deuxième journée fût orientée autour des quartiers du centre-ville de Los Angeles, à commencer par le magnifique musée The Broad. En plus d’avoir une exposition très intéressante, dont une œuvre immersive de Yayoi Kasuma, le bâtiment contemporain est tout aussi splendide! Pour une expérience architecturale unique, je vous propose de prendre l’ascenseur vers le haut à partir du premier étage, mais je ne vous en dit pas plus…

DSC00134
Musée The Broad, Downtown LA

En plus de l’architecture moderne, LA est aussi connue pour l’architecture Art Déco des années 1920. La meilleure façon que j’ai trouvé pour en profiter fut de se promener, tête vers le haut, sur Broadway dans le vieux Downtown. Le majestueux lobby du Bradbury Building est ouvert pour les visiteurs curieux. L’endroit a souvent été utilisé pour des tournages de film, dont Bladerunner.

Après avoir photographié de fond en comble le lobby du Bradbury Building, nous avons traversé la rue pour manger au Grand Central Market. Dans la cacophonie de la foule, on trouve de tout: tacos, dumpling chinois, ramens, hamburgers, crème glacée, fruits de mer… Un abordable festin mettant en vedette les nombreuses spécialités culinaires de Los Angeles. Pour notre part, nous avons opté pour La Tostaderia pour de délicieux tacos de poisson et ceviche de fruits de mer. Après s’être bourré la panse, nous avons traversé à nouveau la rue, pour notre dose de caféine à l’excellent Blue Bottle Coffee.

DSC00165
Grand Central Market, Downtown LA

Nous nous ensuite sommes dirigés vers le Arts District pour une après-midi shopping, mais je n’ai pas particulièrement aimé le quartier, ni les boutiques. Peut-être nous ne sommes pas allés aux bons endroits…. Bref, nous avons changé nos plans et sommes allés pratiquer nos habilités au skee ball (un jeu d’arcade où il faut lancer une balle dans le milieu de la cible) avec une bonne bière au Arts District Brewing Company.

Pour tuer le temps avant le souper, nous sommes allés voir le Echo Park et cela s’est avéré un de mes coups de cœur du voyage! Le parc est tout simplement magnifique, au coucher du soleil, avec son petit lac et ses grands palmiers. La population locale, très diversifiée, semble d’apprécier l’endroit et vient s’y faire bronzer, courir, promener leur chien et même faire un petit tour de pédalo en forme de cygne!  Le quartier résidentiel d’Echo Park est vraiment ravissant. Les maisons victoriennes sur Carroll Ave ont été très bien conservées et sont donc absolument magnifiques (la maison de la série Charmed se trouve parmi ces maisons anciennes).

DSC00176
Echo Park

Pour souper, nous sommes allés à Broken Spanish, restaurant du chef Ray Garcia où j’ai été particulièrement attirée vers les options végétariennes du menu. Il semble que j’ai eu un bon instinct, car tout était vraiment excellent. Je conseille fortement ce restaurant. Ce soir-là, je me suis couchée repue, heureuse et absolument excitée à l’idée d’aller dans le monde d’Harry Potter le lendemain!

Pour conclure…

Si une seule chose devait être retenue de cette lecture, c’est: réservez! Après avoir acheté des billets d’avion, loué une voiture et trouvé un charmant AirBnb, réservez rapidement pour: le musée The Board (gratuit!), les visites de la maison des Eames (10$ US) et de la maison de Richard Neutra (15$) et les restaurants qui vous intéressent, car dans une ville aussi grosse, les places s’envolent vite.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :