Quoi manger (et quoi boire) au Portugal

La semaine dernière, je vous faisais parcourir les multiples attraits du Portugal dans ma suggestion d’itinéraire entre Lisbonne et Porto. Aujourd’hui, je poursuis dans la thématique portugaise, en vous présentant, non pas quoi faire, mais bien quoi manger  et boire au Portugal. Parce que, si vous êtes comme moi, vous savez que découvrir les spécialités culinaires d’un pays est un des nombreux plaisirs du voyage. Voici donc les différents plats et aliments à mettre au menu pendant un séjour au Portugal, ainsi que quelques adresses où vous restaurer.

Les pasteis de Nata, qui se traduit littéralement par «gâteaux à la crème», sont des tartelettes aux jaunes d’œufs que vous pouvez saupoudrer de sucre à glacer et/ou de cannelle moulue, selon vos goûts. Elles ont été commercialisées pour la première fois en 1837 par la pâtisserie Pasteis de Belem et sont maintenant vendues partout à travers le pays. Celà dit, sachez que ça demeure une spécialité de la région de Lisbonne, où elles sont servies fraichement sorties du four, souvent encore chaudes. Celles que nous avons goûtées à Porto étaient franchement décevantes car elles n’avaient pas la texture croustillante de la pâte feuilletée. Ne soyez pas bernés, comme je l’ai été, par la description de « tartes aux œufs » qui ne leur fait guère honneur, car mes papilles ont été sérieusement conquises et ce, dès la première bouchée. Attention, les pasteis de nata peuvent causer une solide dépendance.

Pasteis de Nata
Les fameuses Pasteis de Nata

Petiscos

Les petiscos sont l’équivalent portugais des tapas ou des mezze, idéal pour goûter à plusieurs plats ou pour partager si vous visitez en groupe, comme c’était mon cas. Vous en trouverez un peu partout à travers le pays. J’ai personnellement goûté à ceux de Petiscos e Granitos dont la terrasse donne une superbe vue sur le village de Monsanto et ses alentours, ceux du très intime restaurant Maria Portuguesa dans la ville de Coimbra que je recommande particulièrement ainsi que ceux d’As 7 Maravilhas à Porto qui propose de petiscos d’inspiration internationale, tous plus délicieux les uns que les autres.

Terrasse du Petiscos e Granitos à Monsanto
Terrasse du Petiscos e Granitos à Monsanto

Bacalhau

Plus souvent qu’autrement, vous trouverez le mot bacalhau à maintes reprises en parcourant les menus des restaurants au Portugal. Il s’agit de morue séchée et salée servie de différentes façons; en filet, en mijoté mais surtout en croquettes de pommes de terres et morue, appelées pasteis de bacalhau ou bolinhos de bacalhau. Les croquettes, semblables aux acras de morue antillais, sont souvent servies à l’apéro ou en entrée. J’ai l’impression qu’il y autant de recettes de pasteis de bacalhau que d’établissements qui les servent. Par exemple, au Café-Restaurant Martinho da Arcada, le plus vieil établissement de restauration de Lisbonne, on en sert une version tout à fait traditionnelle, alors que la Casa portuguesa de pasteis de bachalau en offre une variante décadente avec fromage au lait de brebis Serra da Estrela à l’intérieur. Encore une fois, je suis consciente que  les termes « morue séchée et salée » ne sont pas particulièrement apétissants, mais c’est honnêtement très bon!

Fruits de mer

Les amateurs de fruits de mer ont de quoi se plaire au Portugal. La Cervejaria Ramiro demeure un immanquable dans le domaine: huitres, crevettes géantes, palourdes, crabe et bien plus encore. Si la simple vue de ces noms de crustacés dans un menu vous fait saliver, vous serez au ciel chez Ramiro. Le restaurant a toutefois prévu une alternative pour les clients qui n’ont pas leur carte de membre du fanclub des invertébrés aquatiques, mais qui ont été trainé là par leurs amis. Cette unique alternative se nomme un prego et se retrouve plus bas dans cet article. Vous pouvez également visiter le spectaculaire Mundo fantastico da sardinha portuguesa, magasin spécialisé en boites de sardines pour en importer quelques exemplaires. N’oubliez pas de déclarer le tout aux douanes canadiennes à votre retour, sans quoi vous pourrez vous retrouver dans un prochain épisode de Douanes sous haute surveillance.

Bifana et prego

Le bifana et le prego sont deux sandwiches typiquement portugais, parfaits pour un lunch rapide. Le bifana est un sandwich à l’escalope de porc servi avec de la moutarde jaune et le prego est un sandwich au steak assaisonné à l’ail. Ils sont tellement caractéristiques du pays que la chaîne McDonalds les a intégrés à son menu local.

Francesinha

La francesinha est une petite bizarrerie culinaire de Porto. Apparemment inspiré du croque-monsieur français, c’est un sandwich je décrirais comme un hybride entre un hot chicken et un grilled-cheese, avec un bonus de steak au milieu et surmonté de saucisses ou d’un œuf tourné. Le tout est nappé d’une sauce orange liquide légèrement tomaté et servi avec des frites. Ouf. Vous pouvez satisfaire à la fois votre appétit et votre curiosité en visitant le très modeste restaurant Bufete fase. C’est un établissement familial qui sert uniquement des francesinhas en deux versions : normale et épicée.

Francesinha
Le chef mettant la touche finale à ses francesinhas

Quoi boire au Portugal

ViniPortugal

Si vous souhaitez vous familiariser avec le vinho verde et autres vins portugais, rien de mieux que d’aller à l’une des salles de dégustation de ViniPortugal. Ça tombe bien car elles sont tellement bien situées qu’elles feront assurément parties de votre trajet. Nous avons visité celle de Lisbonne, à la Praça do Comércio (également appelée Terreiro do Paço) où plus de 1000 vins sont disponibles à la dégustation, alors que la succursale de Porto se trouve à l’intérieur du Palácio da Bolsa.

Ginja

La Ginja, aussi appelée Ginjinha, est une boisson alcoolisée aux cerises produite principalement dans la région d’Obidos. Vous pouvez vous en procurer à la bouteille en magasin ou encore au verre dans des kiosques, notamment à Lisbonne. La liqueur est parfois servie dans un petit verre en chocolat.

Porto

Évidemment, le porto est un incontournable de Porto. Ou plutôt de la ville adjacente, Vila Nova de Gaia, car c’est là que se trouvent les multiples maisons productrices de porto. Nous avons choisi de déguster les différents produits de Burmester, Taylor’s, Graham’s et Kopke. Cette dernière maison produit du porto depuis 1638 et a la particularité d’offrir des accords porto et chocolat. Parmi les nombreux autres producteurs de porto, il y a entre autre les maisons Cálem, Sandeman, Quinta do Noval, Vasconcellos, Ramos Pinto, Churchill, Espaço Porto Cruz, Caves Ferreira et Real Companhia Velha.

Dégustation de porto chez Taylor's
Dégustation de porto blanc et rouge chez Taylor’s

-Bonus-

Comme vous pouvez le constater, le Portugal a beaucoup à offrir en ce qui a trait à la gastronomie. En terminant, voici deux autres endroits où j’ai personnellement mangé et qui mériterait d’être sur votre liste (mais qui ne correspondait à aucune catégorie ci-dessus).

Cantinho do Aziz est un restaurant de Lisbonne qui rappelle le passé colonialiste du Portugal. Il se spécialise dans la nourriture du Mozambique, qui a été une colonie portugaise jusqu’en 1975. Au menu, rien de moins que les meilleurs samoussas du pays (« as melhores chamuças de Portugal ») selon le principal intéressé.

Une visite au Café Majestic de Porto vous transportera directement à la Belle Époque avec son architecture de style Art Nouveau, ses boiseries et ses lustres d’antan. Les prix sont par contre bel et bien contemporains. Y partager un dessert me semble un bon compromis pour s’imprégner totalement de l’ambiance, sans toutefois hypothéquer le reste de votre voyage.

Sur ce, bom apetite.

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :